•  


    votre commentaire
  • Douze jeunes de l’association Nafar Gazte se sont portés volontaires pour accompagner les personnes malades à l’occasion du pèlerinage de l’Hospitalité Basco Béarnaise à Lourdes du 12 au 16 septembre.

    Ils ont rejoint les lycéens et les hospitaliers du Pays Basque et du Béarn avec pour mission d’assurer le service de restauration, l’animation des temps libres et l’accompagnement dans les cérémonies au sein du sanctuaire.

    Des moments très intenses et une jeunesse valorisée

    Tous les soirs les animateurs permettent aux lycéens de discuter et de faire partager les expériences qu’ils vivent en journée avec les malades.

    Les jeunes réalisent très rapidement que Lourdes est un lieu de culte à part entière, ils arrivent à rendre heureux toutes ces personnes avec des sourires et des paroles entourés d’une bienveillance remarquable. Au fur et à mesure que le pèlerinage avance, ils se rendent compte que lorsque qu’on donne de sa personne on en reçoit beaucoup plus.

    Ils prennent aussi énormément confiance en eux, car ils sont écoutés et remerciés très vivement par les malades.

    Des rencontres et des liens que se tissent pendant cinq jours

    Entre les malades, les hospitaliers et les lycéens les échanges ne manquent pas, le dernier soir une soirée festive comble de bonheur cette belle famille. Et lorsque qu’on repart de Lourdes l’envie de revenir est une évidence pour tout le monde.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • C’est dans une ambiance familiale que huit jeunes de Nafar Gazte se sont retrouvés à Bussunarits pour un mini-camp ayant pour thème : Filles – Garçons sommes-nous égaux ?

    L’égalité entre les filles et les garçons au centre des débats durant un week-end.

    Après avoir fait connaissance, les participants ont pris de la hauteur sur les vignes de Baigorri pour échanger et réfléchir sur ce sujet si passionnant ! La discussion était riche et bien animée grâce aux ateliers qui ont facilité le débat.

    Alors que le soleil commençait à se coucher derrière les montagnes, les collégiens ont prolongé la soirée à Arrossa avec des pizzas et des glaces...

    L’égalité entre les filles et les garçons au centre des débats durant un week-end.

    Ensuite le thème du week-end a été approfondi à travers le visionnage du film Billy Elliot avant de se diriger de nouveau à Bussunarits pour la prière du soir.

    L’égalité entre les filles et les garçons au centre des débats durant un week-end.

     Le lendemain il était déjà l’heure de se quitter et de se donner rendez vous pour le camp d’été qui aura lieu en Bretagne du 14  au 28 juillet. Les inscriptions sont ouvertes !

    L’égalité entre les filles et les garçons au centre des débats durant un week-end.

    Les jeunes qui marchent dans la bonne humeur ! Vivement cet été !  

     


    1 commentaire
  • Vivre et animer notre territoire avec Nafar Gazte !

    Durant cinq jours, l’association Nafar Gazte a proposé un camp dans les locaux du lycée Frantsesenia, avec la participation de 24 collégiens et plusieurs objectifs dans le viseur : mettre en valeur les richesses du territoire de Garazi-Baigorri, donner envie aux collégiens de s’investir dans le futur auprès des différents publics (enfants, personnes âgées), véhiculer un message positif et d’espoir pour l’avenir de ce territoire.

    Pour mener à bien ces objectifs, différentes actions ont été mises en place : une animation avec la fondation Luro d’Ispoure, préparée par les jeunes de Nafar Gazte ; une autre avec les enfants du CIAS de Garazi, préparée également par les jeunes ou une intervention d’Audrey Narbais, de la savonnerie Etxean Egina de Baigorri, qui a témoigné sur son projet d’installation.

           

    Un temps de dialogue avec l’abbé Etcheverry a également été proposé, sur le thème de la confiance. « Dans toute la vie, nous avons des étapes où il faut faire confiance quand ça ne va plus, avec l’appui de Dieu mais aussi les copains et les copines », a exprimé l’abbé. Une messe a pu ainsi être célébrée sur le lieu de camp. 

    « Valoriser les adolescents »

    La diversité des animations et le fait d’apprendre à se connaître à travers celles-ci ont marqué Elena et Amaia. Pour Inaki Erramouspé, directeur du camp, « ce projet nous rappelle toute l’importance de valoriser les adolescents et les mettre en confiance, afin qu’ils puissent s’épanouir en toute sérénité. »

     

    Une sortie détente à Biarritz clôturait ce camp de février, afin d’encourager les jeunes pour leur investissement durant leur semaine de vacances. Ils ont pu admirer les vagues depuis le Rocher de la Vierge et glisser avec bonheur à la patinoire d'Anglet. 

    Enfin au moment de se séparer quelques larmes ont coulé lorsque nous avons écouté une jeune de Nafar Gazte… Elle nous a interprété au synthé un morceau de Amélie Poulain « Comptine d’un autre été ». 

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires